Current track

Title

Artist

 

Background

Nigéria : Un homme poignarde à mort un pasteur à Imo

Written by on 29/07/2021

Le pasteur de l’Église chrétienne rachetée de Dieu (RCCG), dans l’État d’Imo au Nigéria s’est fait poignarder à mort par un homme alors qu’il tentait de séparer ce dernier et sa femme lors d’une violente dispute.

Un homme identifié sous le nom de Obum a poignardé à mort un pasteur de l’Église chrétienne rachetée de Dieu (RCCG), Thompson Thomas Ugochukwu Onyekuru, dans l’État d’Imo. L’incident tragique s’est produit dans la ville d’Umuokoto, zone de gouvernement local d’Owerri West, dans l’État d’Imo.

Selon l’information donnée par les témoins de la scène, Obum, qui est soupçonné d’être mentalement instable, aurait enfermé sa femme et son bébé dans leur chambre les menaçant de les tuer à l’aide d’un couteau. Il accuse sa femme d’être responsable des difficultés auxquelles il fait face depuis des années.

Alors que la femme et l’enfant ciraient à l’aide depuis la chambre, le pasteur et d’autres voisins se sont dépêchés sur les lieux  pour empêcher Obum d’aller au bout de son acte. « Lorsqu’on s’est rendu sur la porte, Obum avec un couteau en main et menaçait de tuer quiconque tenterait d’arrêter son action », a déclaré l’un des témoins oculaires de la scène.

Après avoir réussi à sauver la femme des griffes de son mari, Obum est devenu enragé et a commencé par pourchasser tout le monde avec le couteau taché de sang. Malheureusement il a rattrapé le pasteur et l’a poignardé à plusieurs reprises dans le dos.   

Une patrouille de police de passage a été appelée sur les lieux, mais il a attaqué également les policiers qui tentaient de l’arrêter. Un policier lui a tiré dans la jambe afin de le maîtriser. Obum et le pasteur ont été emmenés à l’hôpital. Selon les dernières informations, le pasteur a succombé aux nombreuses blessures. Le présumé fou Obum n’a pas aussi survécu aux balles reçues dans la jambe.

Un autre pasteur assassiné après avoir été torturé au Nigeria
Le pasteur Danlami Yakwoi a été assassiné samedi 24 juillet, deux semaines après avoir été enlevé avec ses deux fils et son neveu par des militants peuls.

Danlami Yakwoi, pasteur de l’Evangelical Church Winning All (ECWA) a été enlevé il y a trois semaines avec ses deux fils et son neveu par des militants peuls alors qu’ils étaient en déplacement à Tawari, dans l’État de Kogi.

Le pasteur a été assassiné par ses assaillants samedi 24 juillet, des faits rapportés par un de ses fils qui a été libéré le 25 juillet selon le secrétaire de l’ECWA, Musa Shekwolo, qui s’est confié à Morning Star News par SMS.

Le secrétaire de l’ECWA lance un appel à la prière pour la famille du pasteur et pour son église « en ces moments difficiles ».

International Christian Concern rapporte que le Nigeria est « aujourd’hui le plus grand lieu d’extermination des chrétiens » et affirme que parmi les groupes militants islamiques radicaux qui visent les chrétiens, « la milice peule est désormais la plus grande menace ». Le Nigeria est classé neuvième dans la liste des 50 pays où il est le plus difficile d’être chrétien de l’ONG Portes Ouvertes.

© RadioElyon.fr – Courte reproduction partielle autorisée suivie d’un lien “Lire la suite” vers cette page.


Reader's opinions

Laisser un commentaire