En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Flash info

15:00 15:03

 

 

 

Background

Chypre du Nord : Un chrétien doublement accusé

Écrit par sur 19/01/2021

Chypre du Nord un chrétien doublement accusé

 

En Chypre du Nord, la laïcité est inscrite dans la Constitution. Mais dans cette partie pro-turque de l’île, où 99% des habitants sont musulmans, la minorité chrétienne est régulièrement victime de discrimination. Ryan Keating est un exemple parmi d’autres de cette réalité. Il devait comparaître devant la justice le 10 et le 27 janvier dans le cadre de 2 accusations différentes.
Sans explication, les dates de comparution ont été repoussées.

Toutes ses bibles confisquées

Les faits remontent à janvier 2021. Dans une opération conjointe, la police et les douanes ont fouillé son domicile à Iskele. Elles y ont confisqué des bibles, des nouveaux testaments, de la littérature chrétienne et du vin. Dans la foulée, les policiers et les douaniers ont également fouillé les bureaux de Ryan Keating à Famagusta. Des locaux qui servent aussi de lieu de culte. Ils y ont confisqué 295 nouveaux testaments, bibles et évangiles en perse et en arabe.

2 procédures, 2 condamnations?

Comme les 2 perquisitions ont eu lieu dans 2 districts policiers différents, il s’ensuit 2 procédures. Une première accusation a été formulée en mars 2021 par le procureur d’Iskele: Ryan est accusé d’avoir importé ce matériel chrétien illégalement et d’avoir fabriqué du vin sans licence. En réalité, il avait obtenu une licence de la municipalité en 2019. Mais le service des douanes l’a annulée.

Deuxième accusation: en décembre 2021, le procureur de Famagusta a accusé Ryan d’avoir importé illégalement les 295 livres chrétiens dont la valeur totale a été estimée à près de 2.770 euros.

Ryan ne sait pas quand il pourra faire valoir ses droits devant la justice. Mais il espère qu’elle reconnaîtra le caractère discriminatoire des accusations dont il est l’objet.

Doctorant en philosophie de la religion à l’Université d’Ankara, Keating avait déménagé en Turquie depuis l’État américain du Connecticut en 2006.
Sa femme et ses quatre enfants, âgés de 6 à 12 ans, sont toujours dans la maison familiale à Ankara tandis que Keating est temporairement à Londres. .

« Si je ne peux pas revenir dans le pays », a déclaré Keating, « mes années de travail sur ma thèse seront gaspillées. »

Keating est le deuxième chrétien américain ce mois-ci à faire face à la répression apparente de la Turquie contre les résidents de longue date du pays impliqués dans des ministères actifs liés à l’église.

Le couple protestant à la tête de l’église de la résurrection d’Izmir a été arrêté sans avertissement sur ordre d’expulsion le 7 octobre et détenu au secret pendant 13 jours. Le révérend Andrew Bronsun a ensuite été transféré dans un autre centre de détention le 20 octobre, le lendemain de la libération de sa femme, Norine.

L’Association des églises protestantes (APC) de Turquie a confirmé que 100 protestants expatriés ont été expulsés au cours des quatre dernières années. Mais la position d’Ankara contre la minuscule communauté protestante turque et ses membres étrangers s’est clairement durcie depuis l’échec du coup d’État du 15 juillet et l’annonce consécutive d’un « état d’urgence » une semaine plus tard.

« Je pense que l’intérêt de l’État pour nous a augmenté, mais pas d’un point de vue positif », a déclaré le révérend Ihsan Ozbek à Al-Monitor cette semaine depuis Ankara, où il préside l’APC. « Si vous regardez les enquêtes sur les étrangers dans nos églises, vous ne pouvez rien trouver d’illégal. Ils ne sont ouvertement accusés de rien. Jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons entendu aucune accusation solide.

« Mais les gens se voient refuser l’entrée dans le pays ; ceux d’ici sont déportés. C’est extrêmement troublant… Toutes ces pratiques arbitraires sont rendues possibles par « l’état d’urgence ».

 

Ryan et Ness Keating dirigent un programme intensif de formation au ministère résidentiel dans le nord de Chypre appelé Exile Ministry Training , qui se concentre sur l’équipement des hommes et des femmes pour le ministère dans le monde musulman. Ils dirigent une petite entreprise appelée Exile Coffee and Wine , qui produit du café et du vin de haute qualité pour le bien de Chypre. Leur café est devenu un centre de ministère local. Ils sont également co-dirigeants de Magusa Fellowship, une église avec une congrégation anglophone et une congrégation turcophone qui se réunissent dans leur café. En plus de leur ministère local, Ryan dirige le domaine Chypre et Asie centrale de World Horizons , qui a des équipes et des ministères en cours au Tadjikistan, au Kirghizistan et au Kazakhstan.

 

Source : RadioElyon.fr


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire