En ce moment

Titre

Artiste

 

 

 

Background

Olivier Giroud, le footballeur fou avec un coeur passionné pour Jésus ✝ Christ

Écrit par sur 14/12/2022

Depuis le début du Mondial au Qatar, l’attaquant s’est illustré à plusieurs reprises, notamment lors du match contre la Pologne en huitième de finale et contre l’Angleterre samedi dernier. Une performance exceptionnelle qui lui a notamment valu de devenir le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France avec 53 réalisations.
Le joueur de 36 ans a célébré ses buts en se mettant à genoux et en pointant ses doigts vers le ciel. Une réalisation qu’il a dédiée à « Dieu » car Olivier Giroud est un chrétien pratiquant.
Il n’hésite pas à exposer sa foi comme le montre sa publication Instagram après la victoire des Bleus face à l’Australie (4-1). Après s’être réjoui du bon début de compétition de la France, il a écrit : « Solideo Gloria », qui veut dire « Dieu seul la gloire ».

En tant que chrétien, Olivier Giroud se retrouve malgré lui au cœur d’une récupération politique d’après ses proches qui affirment dans les colonnes du Parisien qu’Olivier Giroud est « agacé » par cette tentative de récupération et soulignent que le fervent chrétien ne cherche pas « à être un porte-drapeau, c’est contre ses convictions mais il ne peut pas l’empêcher ». « Il est d’une neutralité politique totale, ses convictions religieuses le poussent à aimer tout le monde et qu’il y ait 10 rouges ou 10 blancs sur le terrain, il n’en a rien à faire », poursuivent ses proches.

 

Mais Olivier Giroud n’est pas seulement un sportif, il est aussi un père de famille, une « fashion victime » selon son frère interrogé par les journalistes de C à vous, il est également et, peut-être même avant tout, chrétien.
Olivier Giroud était invité dans l’émission d’Anne-Elisabeth Lemoine le 8 novembre 2021 lors d’un entretien croisé aux côtés de l’humoriste Gad Elmaleh pour parler de sport, de mode, d’humour, de la famille et aussi… de Dieu.

Invité à l’occasion de la sortie de l’édition poche de son livre, « Toujours y croire » mis à jour avec son parcours en Ligue des champions et à l’Euro 2021, dans lequel Jésus tient une place importante, Pierre Lescure évoque la foi du joueur.

« Vous remerciez Jésus à la fin de votre livre : ‘Merci jésus pour ton amour, tu es ma force intérieure pour toujours y croire, Amen’. » rappelle le journaliste qui affirme être impressionné par la manière dont Olivier Giroud a toujours assumée sa foi « pleinement et publiquement ».

« Ce n’est pas quelque chose dont j’ai honte, certaines personnes sont plutôt surprises de la façon dont j’en témoigne. Je suis fier de ça et pour moi j’ai un rôle aussi de porte drapeau, d’en parler. Et tout simplement dire que je suis fier de l’histoire de Jesus. Cela m’apporte beaucoup d’humilité, de toujours positiver, relativiser » lui répond le joueur qui ne manque effectivement pas une occasion pour témoigner de son amour pour le Christ.

« J’encourage les personnes qui veulent en savoir plus à lire la parole de Dieu » conclut-il.

Rares sont les footballeurs à afficher autant leur foi. Olivier Giroud a, pour sa part, toujours revendiqué son appartenance à la religion chrétienne évangélique.
Olivier Giroud le répète : il est un homme heureux. Et un chrétien épanoui. Il fait partie des rares footballeurs qui affichent leur foi et en parlent, comme en couverture de la revue Jésus !

Une finale le « jour du Seigneur »

Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes font déjà, avec humour, des pronostics sur cette finale qui aura donc lieu le « jour du Seigneur ». « La finale est le jour du Seigneur Giroud va mettre un triplé tout est déjà écrit », tweet l’un d’eux. « Vous voulez jouer la finale un dimanche la semaine avant Noël quand Giroud sera au top de sa puissance ?!?! Nan c’est demander la défaite », ironise un autre utilisateur du réseau social.

En ouvrant le score contre la Pologne en huitième de finale de la Coupe du monde, Olivier Giroud est devenu le meilleur buteur de l’histoire des Bleus.
L’attaquant a inscrit son 52e but sous le maillot tricolore, un de plus que Thierry Henry, dont le record tenait depuis 2009.

Depuis un an, Didier Deschamps l’avait laissé de côté à chaque fois que Karim Benzema était disponible. Mais l’attaquant de l’AC Milan a su se rendre indispensable et gagner sa place, une nouvelle fois. Le forfait de Benzema lui a ensuite ouvert un boulevard vers le « onze » de départ.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire